L'architecture HamNet ...



Jean-Pierre Couly (F1MY)

 

retour

 

Ce site, créé en 1996, à été mis à jour en 2001... Bien sûr qu'aujourd'hui le monde a bien changé ... Alors ce sera une belle page d'histoire du P-R Radio-Amateur !
Mais je continue à penser que certaines pages seront peut être encore d'actualité ?

===============================================================================================================================

 

Il n'est évidemment pas indispensable de connaitre tous les logiciels et les protocoles de transmission pour expérimenter Packet-Radio et en particulier : HamNET

Beaucoup de matériels sont maintenant "Plug and Play" ! il suffit donc de connecter correctement un TNC au transceiver et généralement tout fonctionne !

... mais le radioamateur est généralement curieux et il n'accepte que difficilement d'installer un système sans en comprendre le fonctionnement (tout au moins dans son principe). Le but de ces pages est donc de décrire le plus simplement possible, l'architecture d'un réseau comme Hamnet, ainsi que ses composants. Du fait que celui-ci utilise TCP/IP.. les explications restent également valables, dans une certaine mesure, pour le grand frère INTERNET.

Comme je l'ai écrit plusieurs fois, Packet-Radio dans son utilisation actuelle (c'est à dire en AX25 seul à 1200 b/s) a perdu beaucoup de son intérêt. S'il est vrai qu'il y a une vingtaine d'années, Internet n'était encore réservé qu'à certains initiés comme les Universités ou les Centres de Recherche, en raison de la difficulté d'accès et... du prix ! Packet-Radio a permis, à cette époque, de diffuser de nombreuses informations et d'initier aux réseaux, la communauté "radioamateur"... mais malheureusement les moyens OM sont limités, et il n'est pratiquement plus possible de couvrir l'ensemble du monde en réseaux radio à haut débit, maintenant indispensables pour transmettre les informations "modernes" (textes mis en forme, images, transfert de fichiers, etc...)

La très grande majorité des radioamateurs a maintenant un accès à la Toile, de ce fait, il est beaucoup plus simple, plus sûr et plus rapide d'utiliser ce réseau pour envoyer des emails ou des fichiers de toutes sortes. De même, beaucoup d'OM ont créé de très beaux sites WEB (voir la page des OM sur le WEB) qu'il serait impossible de visiter avec un réseau Packet-Radio à 1200 b/s !!
Les news-groups Internet et les mailing-lists ayant une plus large, et plus rapide diffusion remplaceront les forums sur P-R. comme c'est d'ailleurs déjà le cas...

 

En conclusion :

Si Hamnet continue à vivre, ce que je souhaite, il sera sans doute composé de mini-réseaux locaux (*) avec des liens haut débit qui nécessiteront l'utilisation de fréquences élevées ( > 1Ghz) donc plus difficiles à mettre en oeuvre sur de longues distances... et bien sûr le protocole qui s'imposera, sera celui d'internet, c'est à dire TCP/IP (v4... ou v6 !)

(*) Le terme "local" est très aléatoire, car il est fonction de la situation géographique du lieu. Dans la région parisienne, un réseau THD qui couvre une zône d'un rayon d'un cinquantaine de kilomètres est déjà un exploit, alors qu'en région de montagne, il est peut être possible de couvrir plusieurs départements !

 

... Et puis peut être qu'un jour (mais chut !!!! n'en parlez pas trop ! cela donne des boutons à certains !!! ) les OM auront l'autorisation d'utiliser des "bretelles internet" pour réunir ces micro-réseaux ...